Les effets du stress sur le corps humain

Les symptômes du stress sur le corps humain

Vous devez fuir ou combattre

Telle est la réaction que votre corps attend de vous.

Pour ce faire, il va activer de nombreuses réactions internes qui vont doper vos capacités physiques et cérébrales (stress).

Si cette réaction est tout à fait naturelle et salutaire, elle présente de nombreux inconvénients si elle est trop souvent répétée et mal régulée.

Notre vie moderne augmente significativement ces situations de stress.

De plus, il nous est rarement donné l’occasion de fuir ou combattre. Partir en courant en pleine réunion ou gifler son patron, n’est pas des plus recommandés.

Notre incapacité à répondre correctement au stress et l’environnement dans lequel nous vivons, vont ainsi engendrer des conséquences néfastes pour la santé mentale et physique.

Les effets du stress sur le corps

Le coeur

En cas de stress on ouvre les vannes qui mènent au coeur.

Telle est la commande du corps.

Un état d’urgence se met en place et implique une augmentation de la pression sanguine et la production accrue d’hormones telles que l’adrénaline, le cortisol et la noradrenaline.

Ce rush nous rend plus alerte et fort qu’à l’accoutumée.

Malheureusement tout pouvoir, même momentané, présente ses mauvais côtés.

Le stress à répétition augmente le risque d’hypertension, le risque de crise cardiaque et contribue à perturber le système circulatoire du corps.

Respiration rapide et saccadée

Le siège du calme intérieur se situe dans la respiration profonde et lente.

Ce n’est pas anodin si le stress engendre les symptômes inverses.

On respire plus difficilement en situation stressante.

Cet aspect peut empirer l’asthme et les problèmes respiratoires déjà existants chez certaines personnes.

En cas de stress sévère, l’hyper-ventilation peut elle aussi conduire à des crises de panique.

Perte de cheveux

Nous perdons en moyenne 50 à 100 cheveux par jour.

En comparaison des 90 000 à 150 000 cheveux qui composent notre tête, cela est insignifiant.

Par contre, en situation de stress, il est possible de perdre 10 fois plus de cheveux qu’habituellement.

À vrai dire, le stress interrompt le cycle des cheveux (qui dure 2 à 6 ans) et expulse les cheveux par lots.

Fait assez intéressant, il existe un délai entre le stress (ou un événement traumatisant) et la perte des cheveux.

Il s’agit du temps que met le cheveu pour passer du statut « en bonne santé » à « je vais tomber ».

Notez que théoriquement cette perte de cheveux est réversible.

Maux de tête, migraines

Le stress peut provoquer ce qu’on appelle des migraines de tensions. Les petits muscles autour de la tête et du cou se contractent pour exercer une pression sur le crâne.

Fatigue chronique

Avec tous les dérèglements qu’il provoque dans le corps, le stress perturbe indirectement les cycles du sommeil et l’horloge biologique.

Le corps ne parvient plus à se reposer correctement et se crée alors une sorte de « dette de sommeil » encore appelée fatigue chronique.

Mâchoire serrée, bouche sèche

La mâchoire serrée est un symptôme très perceptible du stress. Sous l’effet de la tension, les muscles la mâchoire se contractent facilement.

La bouché sèche est un également caractéristique de cet état.

Faiblesse du sytème immunitaire

Que se passe-t-il lorsque l’ennemi attaque et qu’une partie des troupes est mobilisée loin de ses terres pour le contrôler ? Le quartier général est plus vulnérable.

Le stress affaiblit l’organisme. Les cellules du système immunitaire sont noyées à force de se baigner dans le cortisol.

Problèmes de peaux

L’expression « être mal dans sa peau » prend tout son sens lorsqu’il s’agit d’évoquer les effets négatifs du stress.

Parce que la peau n’est pas considérée comme vitale à la survie immédiate de l’individu, elle sera l’une des dernières à recevoir les molécules nutritives.

Cette pénurie provoque des symptômes tels que :

– Des boutons et éruptions cutanées.
– Une cicatrisation lente.
– Une perte de cheveux.
– La sécheresse de la peau.
– Des démangeaisons.

Douleurs à l’estomac

Lorsque nous sommes stressés, notre cerveau devient plus attentif aux sensations émanant de l’estomac.

On peut alors ressentir comme des papillons dans le ventre, des douleurs et nausées. Il est également possible de vomir en pareil cas.

Enfin, si le stress devient chronique il peut générer l’apparition d’ulcères.

Mauvaise digestion et perturbation de l’appétit

En plus de provoquer des problèmes digestifs, le stress modifie le comportement alimentaire.

Étonnamment, certain(e)s vont manger plus qu’en temps normal tandis que d’autres auront une perte totale d’appétit.

Il est encore difficile d’expliquer ce phénomène.

Néanmoins, il est commun d’avoir des envies de sucré et/ou de gras en phase de stress. La raison est simple, ces aliments libèrent de l’endorphine (hormone du bien-être).

Le stress chronique peut ainsi engendrer des addictions ayant pour conséquences la prise de mauvaises habitudes alimentaires.

Intestin irritable

Le stress affecte la digestion et l’absorption des nutriments par l’intestin. Il influence aussi la circulation de la nourriture dans l’intestin.

Selon les individus, il provoquera au choix des reflux, des gaz, la diarrhée ou la constipation.

Baisse de libido

La baisse de la libido est un des premiers signes du stress.

Pour le corps, le désir serait une cerise sur le gâteau, qui se manifeste principalement lorsque tout va bien.

Le stress étant une situation d’urgence, le désir est un des premiers à partir que ce soit chez l’homme ou la femme.

Perturbations du système reproductif

À long terme, le stress peut modifier la production de testostérone et de sperme chez l’homme. Il peut même poser des problèmes d’érection et d’impotence.

Chez la femme, il peut aggraver les symptômes liés aux cycles menstruels et à la ménopause.

Extrémités froides

Afin de fuir ou combattre, il faut de l’énergie dans les muscles et les membres.

Le sang et tous ses nutriments se concentrent dans ces parties du corps au détriment des extrémités comme la peau, les mains, le nez, les oreilles.

Nos ressources pour être plus zen et moins stresser

Le coloriage zen: http://www.authentico.fr/coloriage-zen-nouvelle-meditation/
5 anti stress naturels: http://www.authentico.fr/5-anti-stress-naturels/

Cet article a été écrit par Cyril - Créateur de authentico.fr

4 Commentaires

  1. Merci pour cet article.
    Le stress est un poison qu’on s’inocule au quotidien mais heureusement il y a des solutions!
    Un excellent antidote que l’on peut utiliser au quotidien, sans perdre de temps ni sans que cela vous coûte d’argent, c’est de s’entraîner à être dans le moment présent, comme je l’explique dans cette vidéo

    Répondre

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *