Un nettoyage du foie inspiré par la médecine chinoise

Pour comprendre comment effectuer un nettoyage du foie, inspirons-nous de la médecine traditionnelle chinoise et sa vision de l’horloge biologique.

Prenez un moment et visualisez ce qui se passe au printemps: la nature se régénère de l’intérieur.

Au plus profond de la terre une force incroyable est au travail, poussant les plantes à s’élever, la sève jusqu’en haut des arbres pour qu’enfin les feuilles puissent venir au monde.

Cette force est une énergie appelée Qi. Selon la médecine chinoise rien ne peut croître ou vivre sans elle.

Selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), le printemps et l’automne offrent les meilleures opportunités pour détoxifier le foie et nettoyer le corps des impuretés nocives qui ont été accumulées dans nos organes et tissus au cours des derniers mois, voire années.

LES SIGNES D’UN FOIE ENGORGÉ SELON LA MÉDECINE CHINOISE

Selon la médecine chinoise, le foie gouverne les tendons, se manifeste dans les ongles, s’ouvre dans les yeux, stocke et draine le sang.

– La colère, l’impatience, la frustration, le ressentiment, la grossièreté, l’entêtement, l’impulsivité (si ces émotions sont refoulées elles peuvent causer la dépression).
– Douleurs dans les côtes ou sous la cage thoracique.
– Inflammation des yeux, yeux rouges, secs, larmes, vision trouble.
– Bourdonnements dans les oreilles.
– Migraines, sinus encombrés, vertiges.
– Une sensation de boule dans la gorge.
– Tension physique et émotionnelle.
– Remontées acides, constipation intermittente, ballonements, selles molles.
– Allergies, acidose, problèmes de peau.
– Aménorrhée, règles hémorragiques.
– Ongles sombres, cassants, secs, striés.

Selon les principes fondamentaux de la médecine chinoise, les énergies qui se manifestent sous la forme de changements saisonniers dans notre environnement sont également reflétées dans le corps. Le printemps propose une période de transition unique où les énergies internes augmentent et se développent, assurant le mouvement et la croissance.

Ainsi le corps est comme transporté loin de la conservation et de la stagnation qui caractérisent les énergies à l’oeuvre lors des mois froids d’hiver. Cette énergie expansive permet de faire bouger les choses à la surface et d’expulser une partie de la charge portée par l’organisme. Les toxines doivent s’évacuer, en préparation de la forte activité de l’été. En effet, du printemps à l’été, l’énergie ne fait que monter pour atteindre le zénith. C’est à cette période que les émotions et les questions stockées profondément en soi peuvent être libérées. Avec un peu de préparation et d’attention, les forces de renouveau et de renaissance, si répandues au cours du printemps, peuvent être exploitées et utilisées pour offrir au corps un grand nettoyage.

En médecine traditionnelle chinoise, le printemps est lié à l’élément « bois », élément qui correspond au foie et son allié: la vésicule biliaire. Le nettoyage du foie est l’activité principale de tout nettoyage. Cependant, lors d’une cure, il est important de prendre en compte d’autres parties du corps, en particulier celles impliquées dans la sécrétion et la désintoxication. Le cas échéant, les toxines risquent de se stocker ailleurs que dans le foie et générer des symptômes tels que la constipation, des troubles digestifs, la congestion des voies respiratoires, des maux de tête, etc.

Il faut donc avoir une double approche. Premièrement drainer le foie, ensuite éliminer. Le drainage s’occupera de décharger les toxines des organes. L’élimination s’occupera d’évacuer ces toxines via les selles, l’urine, la sueur, la peau et les voies respiratoires.

La médecine chinoise contient de nombreuses herbes permettant d’assainir le corps. Souvent ces herbes et formulations sont très difficiles d’accès pour les occidentaux. D’une part ils se font rare dans le commerce, d’autre part il s’agit de plantes qui ne poussent qu’en Asie.

Néanmoins, nos plantes occidentales ne sont pas moins efficaces pour nettoyer le corps efficacement. Des préparations toutes faites pour drainer les 5 émonctoires existent sur le marché.

Au-delà de cet aspect occasionnel de la purge, il faut bien comprendre qu’il est primordial d’adopter une alimentation qui permet d’entretenir et drainer le foie.

Dans le cadre d’une détoxification du foie le rôle de l’alimentation est :

– Éliminer les aliments qui ont un fort potentiel pro-inflammatoire, tels que les aliments transformés, très salés ou sucrés, les aliments non biologiques, la viande rouge, l’alcool et les stimulants comme la caféine.
– Reposer son système digestif, éviter les graisses, les huiles, les aliments nutritionnellement appauvris comme le sucre, la farine raffinée, fast-foods, etc.
– Fournir des nutriments pour vitaliser profondément au niveau cellulaire.
– Fournir un soutien pour les organes, systèmes de désintoxication et d’élimination.
– Ré-ensemencer les intestins avec des bactéries bénéfiques.
Améliorer la digestion.
– Améliorer le transit intestinal.
– Guérir et minimiser la perméabilité intestinale.
– Améliorer les fonctions immunitaires.
– Équilibrer les hormones.
– Éliminer les métaux lourds, les pesticides, les toxines chimiques et les toxines bactériennes.

ALIMENTS BONS POUR LE FOIE

LÉGUMES

Les légumes sont des aliments particulièrement bons pour le foie. Mettre l’accent sur les légumes verts, en particulier ceux amères tels que les feuilles de pissenlit, les endives, le persil, la betterave, le chou frisé, la bette, les épinards, les endives, la roquette et les feuilles de salade mixte.
Les légumes crucifères: chou frisé, pousses de brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles.
La famille de l’oignon: oignons, échalotes, ail, poireaux, artichauts et topinambours.
Autres légumes racines: betterave, céleri, asperges, courgettes, concombres, betteraves, haricots verts, choucroute fermentée naturellement, algues.

Les jus, bouillons et soupes de légumes fournissent une réserve alcaline qui modifie le pH des tissus et reminéralise le corps, permettant ainsi aux tissus de se débarrasser des déchets métaboliques et des toxines. Les enzymes dans les jus de légumes frais contribuent également à décomposer et éliminer les toxines.

La forte teneur en chlorophylle des légumes verts aident à purifier et oxygéner le sang. Il est possible d’en consommer 2-3 fois par jour. Veillez à consommer ces légumes cuits à la vapeur douce. En effet, le cru n’est pas idéal lorsqu’on souffre de problèmes de digestion. De plus, si vous êtes de nature frileux(se), veillez à consommer ces jus toujours chaud.

Exemple de préparation : Laisser mijoter les légumes suivants pendant 45 minutes, céleri, haricots verts, courgettes, persil, épinards. Filtrer et boire le bouillon pendant toute la journée. Le bouillon peut être conservé au réfrigérateur jusqu’à 3 jours.

FRUITS

Les fruits contiennent une grande quantité de sucres naturels, et doivent donc être utilisés avec modération pendant un nettoyage. Pommes, poires, pêches, framboises et agrumes consommés séparément, sont tous des choix appropriés pendant un nettoyage du foie. Évitez les jus de fruits concentrés (trop sucrés) et tous les autres fruits pendant ce temps.

TISANES

Les tisanes sont une merveilleuse manière d’hydrater et de purifier le corps. Tous les thés contenant de la caféine doivent être évités car ils interfèrent avec les organes de nettoyage et les processus de rééquilibrage. Pour détoxifier son foie naturellement, les plantes suivantes sont très efficaces :

Le boldo: il a pour tâche de stimuler la sécrétion de bile, et de faciliter la digestion. Le Boldo est également efficace pour désengorger le foie et la vésicule.
Le pissenlit: il assiste le foie dans la digestion et participe à l’évacuation des toxines.
Le chardon-marie: l’une des meilleures plantes pour le foie. Le Chardon-marie permet de protéger le foie de certaines toxines tout en stimulant son fonctionnement.
Le radis-noir: Il stimule la sécrétion de la bile et favorise son évacuation. À utiliser après certains excès ou mauvais choix alimentaires.
Le desmodium: le desmodium contribue à drainer le foie et à régénérer ses cellules. Il stimule sans irriter.
Le curcuma: l’épice assistante du foie. Elle participe et améliore le décrassage naturel du foie.
La chlorella: La chlorella aide à éliminer les métaux lourds de l’organisme.

HERBES ET CONDIMENTS

Les plats peuvent être agrémentés des épices et herbes suivantes reconnues pour leurs effets positifs sur la digestion (sous réserve que vous ne soyez pas allergique à l’une d’entre elles) : gingembre, poivre de Cayenne, réglisse, curcuma, curry, pissenlit, muscade et la cannelle.

HYDRATATION

Essayez de boire davantage pendant votre nettoyage du foie. En ajoutant un peu de citron, cela drainera encore davantage cet organe.

ALIMENTS À ÉVITER POUR PRÉSERVER LE FOIE

Viandes, poissons, volaille, oeufs.
Les produits laitiers.
Les céréales contenant du gluten: blé, le seigle, l’avoine, l’orge.
Le maïs et tous les produits contenant du maïs.
Grains (petites quantités de riz, quinoa, d’amarante).
Sucre, miel, mélasse et édulcorants artificiels.
Jus de fruits.
Noix.
Boissons froides.
Huiles. Les huiles devraient être réduites au minimum lorsqu’on purge son foie. Les meilleurs sont néanmoins l’huile de lin et les huiles d’olive. Les deux devraient être utilisés non chauffé et en petite quantité.
Caféine.
Chocolat.

AUTRES STRATÉGIES

TRANSIT

Un intestin paresseux va produire un effet toxique, même si vous mangez sain. Le psyllium blond peut être votre meilleur allié pour parer à ce problème. Le cas échéant vous trouverez de nombreux produits en magasin bio qui faciliteront votre transit.

PROBIOTIQUES

Une supplémentation en probiotiques de haute qualité est également très importante lors d’une détox du foie. En effet soigner son foie consiste à débarrasser les intestins des bactéries nuisibles, des champignons et des parasites. Apporter des bactéries bénéfiques dans le tractus gastro-intestinal avec des probiotiques aide à réduire considérablement la présence d’envahisseurs nuisibles et assainit la flore. Ainsi on parvient à une augmentation de la capacité digestive et à un regain de vitalité.

« NETTOYER SES PENSÉES »

•  À chaque fois que quelque chose vous met en colère, il y a des chances que ce soit quelque chose que vous avez fait vous-même à un certain moment dans votre vie. Il faut donc tenter de désamorcer ses émotions et éviter de stocker en soi du ressentiment.
•  Mettez-vous à la place des autres, faites preuve de compassion et de tolérance.
• Acceptez ce que la vie vous apporte.
• Pratiquez la méditation ou le coloriage zen.

ÉVITER LE VENT

Selon la médecine chinoise, le foie peut être perturbé par un temps venteux. Il existe en effet une relation entre le foie et le vent. Il n’est pas rare de voir des personnes qui souffrent de déséquilibre du foie se plaindre également de céphalées et de raideurs au niveau de la nuque qui apparaissent après une période de temps venteux.

ACUPONCTURE

Un bon acuponcteur saura vous soulager et détecter l’intégralité des dysfonctionnements de vos organes. Prenez le temps dans votre choix, renseignez-vous et prenez l’engagement de vous y rendre régulièrement.

EXERCICE PHYSIQUE

L’exercice physique va accélérer le métabolisme et participer à une circulation plus rapide des toxines. La sueur va permettre de libérer les toxines par la peau. Les exercices de Yoga, de Qi Qong sont également très éfficaces pour faire circuler l’énergie et soigner son foie, notamment les mouvements de torsion. Ci-dessous une séance de Yoga proposée par Amélina Limousin.

 

Commentaires

  1. paul 23 février 2016
    • Carineh 13 mars 2016
    • Ludo 1 avril 2016
      • Cyril 1 avril 2016
  2. Carole 16 mars 2016
    • Ludo 1 avril 2016

Ajouter un commentaire