L'important lorsqu'on recherche un bon déodorant naturel, c'est d'abord de répérer les mauvais. Souvent les déodorants les plus populaires sont aussi parmi les plus mauvais. Alcool, parfums synthétiques, conservateurs chimiques, parabens, sels d'aluminium, la liste est longue. Trouver un bon déodorant naturel c'est donc d'abord chercher l'erreur. Bonne nouvelle c'est ce que nous avons fait, en ne sélectionner que les déodorant naturel, bio et sans produits chimiques néfastes.

Suivez le guide.

✗ À éviter

  • Les anti-transpirants(ils bloquent la transpiration)
  • La pierre d'Alun synthétique(voir même naturelle)
  • Tout ce qui finit par "nium"(sels' d'aluminium, amonium...)
  • Parabens, alcool, conservateurs, sulfates...

✓ À privilégier

  • Les déodorants(ne bloquent pas la transpiration)
  • Certaines huiles essentielles, le bicarbonate de soude, les extraits de plantes...
  • Les labels cosmétiques reconnus
  • Un usage raisonné
  • Les versions sans packing plastique ou non-recyclable.

TOP 5 DES MEILLEURS DÉDORANTS NATURELS

Notre choix
N.1

Déodorant Naturel en poudre aux Racines d'Iris de Florence

Ce déodorant naturel en poudre est à base de racines d’Iris de Florence. Certifié Cosmos Natural, il est 100% naturel : sans paraben, ni alcool, ni sel d’aluminium. Il est également écologique et biodégradable, et est composé de quatre ingrédients seulement : du bicarbonate de soude, de la poudre d’Iris de Florence, de l’argile blanche et de l’amidon de maïs bio. Vegan, c’est un produit non testé sur les animaux ! Respectueux de la planète dans son ensemble, on adore et on adhère. Le petit plus : vous ne devez pas jeter votre roll une fois que vous l’avez terminé : une recharge suffira ! .

Notre choix
N.2

Deodorant Creme Soapwalla

De la marque SOAPWALLA, considérée comme la marque produisant les déodorants bio les plus efficaces sur le marché et celui-ci n'échappe pas à la règle. À noter que ce déodorant crème est spécialisé pour les peaux intolérantes et réactives. Sa texture semblable à celle d’une crème rend son utilisation agréable et facile, sans trace blanche ni auréole.

Notre choix
N.3

OMUM, le délicat

De la marque OMUM, « Le délicat » est un déodorant pour peaux sensibles, fabriqué en France et ne contenant aucun sel d’aluminium ni alcool, il neutralise les mauvaises odeurs et n’irrite pas la peau. Il convient également aux femmes enceintes et allaitantes. À l’extrait de lotus et d’aloé vera, il contient également de l’eau d’hamamélis et du citrate de triéthyle, modérant la transpiration sans pour autant boucher les pores pour essayer d’arrêter celle-ci.

Notre choix
N.4

Déodorant Mademoiselle bio

deodorant karité coco mademoiselle bio

Le déo qui sent super bon ! Ce déodorant à la crème de menthe verte, karité et coco donne envie de transpirer rien que pour l’essayer ! Trois huiles essentielles composent ce déodorant : la menthe verte, le tea tree ainsi que le palmarosa. Le bicarbonate de soude est également utilisé, ainsi que le beurre de karité, les huiles de coco, jojoba et tournesol, qui protègent la zone sensible de la peau des aisselles.

Notre choix
N.5

Déodorant Schmidt's

shmidt retirer odeur aisselle

De la marque SCHMIDT’S, ce déodorant naturel sans parfum est recouvert d’un packaging minimaliste et qui donne surtout envie de l’utiliser encore et encore. A base de beurre de karité, de bicarbonate de soude, de cacao, de vitamine E et de poudre d’arrow root, qui permet d’absorber la transpiration sans la bloquer. Il convient à tous types de peaux, mêmes les plus sensibles. À retrouver ici

Déodorant ou anti-transpirant, quelles différences ?

L’anti-transpirant

Le problème de l’anti-transpirant ou l’anti-perspirant est qu’il limite la sécrétion de transpiration. On sait pourtant que le fait de transpirer est tout à fait naturel et surtout, essentiel pour être en bonne santé. Celle-ci possède plusieurs fonctions indispensables à l’organisme. Une fonction de thermorégulation, d’élimination et de protection. Vous avez d’ailleurs sûrement remarqué que la plupart des déodorants prônent une efficacité allant jusqu’à 48 heures… 2 jours entiers sans transpirer ? Rien de plus néfaste, vous pouvez bien l’imaginer.

Le déodorant

Le déodorant « classique », quant à lui, ne bloque pas la transpiration. Il masque seulement les odeurs, c'est donc plus sain qu'un anti-transpirant. Encore faut-il utiliser un déodorant naturel, bio et certifié cosmétique bio.

La pierre d'alun, vrai ou faux ami ?

Qui n'a jamais entendu parler de la pierre d'alun ? Levez-les bras et montrez vos aisselles.

Vous avez déjà sans doute du en porter sans même le savoir. Reconnue comme l'alternative naturelle aux déodorant synthétiques, la pierre d'alun n'est si transparente qu'elle en a l'air.

D'une part, il existe deux version de pierre d'alun. La synthétique et la naturelle. Il va sans dire que la version synthétique de la pierre d'alun est susceptible de présenter des conséquences néfastes pour la santé. Et pourtant elle est utilisée par un nombre ahurissants d'industriels.

Vous pouvez à priori repérer la pierre d'alun synthétique en cherchant la mention "ammonium alum" ou "aluminium alum". La pierre d'alun naturelle est quant à elle souvent référencée comme "potassium alum". La pierre d'alun naturelle est extraite des mines et présente des aspects transparents contrairement à la synthétique. Il va sans dire qu'elle est préférable à sa version industrielle reconstituée. Néanmoins, même naturelle, le doute reste légitime.

La pierre d'alun est composée de sulfate d'aluminium (environ 5%) et de potassium. Certains vous diront que cet aluminum dans sa version naturelle n'est pas absorbé par le corps et donc ne présente aucun danger, d'autres en doute. Qui dit naturel, ne pas dit pas forcément sans danger. La nature regorge de produits naturels toxiques pour l'être humain. Il convient peut-être d'appliquer le principe de précaution à la pierre d'alun, synthétique surtout et pourquoi pas naturelle. Préférez les déodorants naturels certifiés que nous présentons plus haut dans l'article.

Les composants à éviter dans votre déodorant

Voici à ce jour tous les composants qui pourraient s'avérer néfastes pour la santé et qui pourtant sont présents en masse dans les anti-transpirants et déodorants les plus populaires.

  • Les sels d'aluminium, l'aluminium et ses dérivés.
  • L'alcool et tout ce qui finit par "..nol" (phénoxyéthanol...)
  • Les parabens, et tout ce qui finit par "...bene" (propylparabène)
  • Le cyclopentasiloxane, dérivé du silicone, qui perturberait le système endocrinien selon une étude sérieuse (1)
  • L'huile minérale a.k.a du pétrole (bloque la peau)
  • Les sulfates
  • Les conservateurs et colorants (E...)
  • BHA, BHT
Si vous êtes enceinte ou en période d'allaitement, vous devez être particulièrement prudente, y compris sur les cosmétiques naturels et certifiés bio.

Le danger des sels d'aluminium

Composants très controversés les sels d'aluminium générent beaucoup de soupçons. Parfois même des certitudes. Une étude suisse sur les effets des sels d'alunium sur la santé a révélé leurs probables méfaits sur l'être humain.

Le professeur André-Pascal Sappino, oncologue, et le docteur Stefano Mandriota, directeur de recherches en biologie, à la Fondation des Grangettes ont exposées des souris pendant 6 mois à des sels d’aluminium. Résultats, elles ont développé des tumeurs cancéreuses.(2)

Ces même chercheurs ont également prouvé les cellules mammaires humaines étaient perturbées par les sels d'aluminum. Leur réputation de provoquer ou favoriser le cancer du sein n'est donc pas usurpée.

On les soupçonne fortement également de provoquer de l'exczema, de l'inflammation cutanée et d'être neurotoxiques. On oublie donc les sels d'aluminium dans les déodorant (et partout ailleurs) et on prévient ses proches ne pas en utiliser ! À noter que les cosmétiques certifiés bio n'en à contiennent pas à priori.

Les ingrédients naturels et sains pour contrer l'odeur de transpiration

Non nocif pour la santé, biodégradable, ne contenant aucun conservateur et économique, le bicarbonate de Soude n’est pas seulement bon dans vos pâtisseries !

Réel allié santé, le bicarbonate de soude est capable de neutraliser votre sueur en deux temps, trois mouvements. Inodore, il est pourtant redoutable contre les coups de chaud.

Comment l’utiliser ? Seul ou mélangé à de l’huile de noix de coco, il suffit de masser doucement les aisselles avec une pincée de bicarbonate. Et oui, ça suffit pour rester frais toute la journée, sans irriter votre peau ou risquer de contracter une maladie quelconque.

Néanmoins, si vous appréciez le fait d’avoir une bonne odeur en-dessous des bras, les huiles essentielles sont un bon compromis.

Laurier Noble, Sauge, Lavande, Rose, Menthe, Hamamélis, Tea Tree et Palmarosa sont les meilleures dans ce domaine. Capables d’éliminer les bactéries, de réguler la transpiration ainsi que d’absorber l’humidité, il ne faut cependant jamais les utiliser pures : quelques gouttes suffisent, mélangées à une huile végétale de votre choix.

Attention ! A ne pas utiliser chez les femmes enceintes.

Comme actifs naturels bons pour la peau, on retient aussi l’Aloé Vera, aux vertus antiseptiques, ainsi que l’eau florale d’Hamamélis, astringente.

À quels labels cosmétiques se fier ?

Afin de pouvoir être labellisé, un produit doit respecter plusieurs règles, comme par exemple certains processus de fabrication.

Les labels ne jugent pas tous les mêmes critères, et chacun possède une liste bien établie. Dès lors, pas de classement du meilleur au pire ; à vous de choisir ce qui est le plus important pour vous.

Ce que les labels des produit cosmétiques ont en commun, cependant, est de privilégier les ingrédients naturels, biodégradables, et respectueux du corps.

Ci-contre, une liste de certains labels cosmétiques comme Nature & Progrès, Natrue, Cosmos, Cosmebio, Ecocert, Slow Cosmétique, Non testé sur les animaux, Vegan... Pour plus d’infos, vous pouvez consulter ce lien.

Déodorant pour homme ou pour femmes : quelles différences ?

Aucune !

Homme ou femme, cela ne change rien en matière de déodorant. Ce n’est qu’une question de marketing, car souvent, on retrouve les mêmes ingrédients majeurs chez les produits « pour homme » ou « pour femme ». La seule différence est l’odeur des produits en fonction du public cible. Donc ne vous inquiétez pas, si vous utilisez par mégarde le déodorant de votre compagnon/compagne, rien de grave (hormis l’odeur émanant de celui-ci !)

Le saviez-vous ? Les femmes possèdent plus de glandes transpiratoires que leurs homologues masculins. Cependant, cela n’est pas exhaustif, car les glandes transpiratoires de ces derniers produisent plus de transpiration.

déodorant naturel, déodorant bio, déodorant efficace sont parmis les requêtes les plus recherchées dans cette thématique, autant les réunir dans un titre pour les viser tous. Tant que la phrase à un sens. On pourrait même tenter d’ajouter meilleur, mais ne soyons pas trop gourmand. Si j’ai ajouté (notre enquête) c’est pour attirer les clics depuis les résultats Google. Toujours penser à la fois SEO et Conversion

Je suis enceinte ? Puis-je utiliser un déodorant ?

Oui, non et peut-être. Déjà si vous utilisez un déodorant industriel il est urgent d'arrêter tout de suite et d'opter au minimum pour un déodorant naturel, sain et prévu pour les femmes enceintes comme celui-ci d'Omum.

Au delà de cette urgence, il est généralement recommandé d'éviter tous les déodorants dans les 3 premiers mois de la grossesse, ainsi que les huiles eseentielles sous peine de conséquences dramatiques. Après cette période, oui, c'est possible, mais en quantité très limitées et toujours sur la peau. Notre conseil reste cependant de devenir "no cosmétique" durant la période de la grossesse et d'allaitement. Prévoyez un gant de toilette au travail pour vous rafraichir les aisselles si besoin. En cas de doute sur un usage, consultez toujours votre médecin.

Quelques conseils d'usage

Le déodorant le plus sain du monde est celui que l'on utilise pas ! Bien sûr, on ne peut pas s'empêcher de vivre ou d'améliorer son quotidien. Voici donc quelques conseils, qui en plus d'utiliser un déodorant naturel, vous permettront de passer d'agir avec raison et sans danger pour votre santé et l'environnement :

  • Changez régulièrement de déodorant, afin que votre peau ne s'habitude pas trop et que celui-ci reste efficace
  • Ne mettez pas de déodorant après vous être épilé(e) ou rasé(e). Les micro-lésions pourraient favoriser l'intrusion des composants de votre déo.
  • Ne mettez pas de déodorant à un enfant, l'odeur de transpiration arrive dans les hormones de l'adolescence.
  • Nettoyez vos aisselles une fois la journée terminée.
  • Utilisez des vêtements aérés et naturels pour réduire votre besoin de déodorant
  • Utilisez des déodorants avec un packing minimaliste, écologique ou recyclabls.


Article rédigé par Camille Moerenhout

Spécialiste slow-cosmétique, alternatives écologiques et "slow life" sur Authentico.fr



Références scientifiques :

(1) Étude sur les dangers du cyclopentasiloxane : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4661670/
(2) Étude sur les dangers des sels d'aluminium : https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8575499-sels-d-aluminium-dans-les-deodorants-de-tres-discrets-avertissements.html