Le Triphala, purifier l’intestin selon l’ayurvéda

Triphala signifie littéralement « Trois Fruits ». Ceux-ci sont l’Haritaki, l’Amalaki et le Bibhitaki.

En Inde, un dicton dit que si un Vaidya (médecin ayurvédique) sait parfaitement maitriser l’usage du triphala, il peut guérir n’importe quelle maladie. Un autre dicton est le suivant : « Pas de mère ? Ne t’inquiètes pas tant que tu prends du Triphala ».

Ce qui est ici sous-entendu c’est que le triphala prend soin de votre santé interne, comme une mère prend soin de ses enfants. Les trois fruits du Triphala forment en effet une combinaison très puissante.

Amalaki triphala ayurveda
AMALAKI – by L. Shyamal – Own work. Licensed under CC BY 2.5 via Commons

Amalaki (Emblica officinalis). La groseille indienne. L’Amalaki est un des régénérateurs très prisés par l’Ayurveda depuis les temps anciens. Il a été prouvé qu’il contribuait à réduire le cholestérol et sa richesse en vitamine C renforce le système immunitaire. Utile pour tous les doshas, il est particulièrement efficace pour équilibrer Pitta.

Haritaki (Chebula). Remède tibétain majeur. On retrouve ce fruit dans beaucoup de représentations du Bouddha où il apparait dans sa main. L’Haritaki a des effets positifs sur la santé du cœur et du cerveau. Il peut être utilisé à la fois comme laxatif ou antidiarrhéique. De plus Il est anti-inflammatoire et apaisant pour Vata.

Bibhitaki (Terminalia belerica). Ce fruit est connu sous la formule « celui qui éloigne la maladie ». C’est un fruit régénérateur et un puissant détoxifiant du sang, des muscles et tissus. Le Bibhitaki est très utile lors de la production de mucus en excès dans le corps. Il contribue également à la santé osseuse. Il est particulièrement efficace pour équilibrer Kapha.

Le triphala est principalement connu comme un tonique doux pour l’intestin. Il améliore la digestion, l’assimilation et régularise le transit intestinal. La composition des 3 fruits du triphala a ainsi de nombreuses autres vertus.

– Améliore la digestion.
– Soulage et corrige la constipation.
– Tonifie le tractus gastro-intestinal.
– Nettoie l’intestin et normalise le système digestif.
– Purifie le sang.
– Supprime les graisses en excès hors du corps.
– Renforce les racines des cheveux.
– Améliore la vue.
– Purification du sang et les propriétés nutritionnelles.
– Riche en antioxydants puissants, polyphénols, ce qui réduit le stress oxydatif.
– Riche en vitamine C, qui renforce l’immunité.
– Nourrit et renforce les voies respiratoires et les poumons.

Comme on peut le constater chaque composante du Triphala présente des bienfaits pour chaque dosha. Le plus grand des bienfaits du Triphala réside sans doute au niveau de la digestion. Le mélange des 3 fruits encourage l’élimination, le transport des toxines et résidus alimentaires (Ama) tout en améliorant l’absorption intestinale.

Selon l’Ayurveda, l’intestin est le siège de Vata, ce qui rend l’usage de ce remède encore plus pertinent pour les personnes rattachées à ce dosha. Néanmoins, Pitta et Kapha ont aussi leur part de Vata et lorsqu’on sait que la majeure partie des maladies viennent de l’intestin (tout vient du ventre), il est indispensable pour ces doshas de ne pas ignorer ce remède.

Perte de poids

Le triphala peut être un allié redoutable dans le cadre d’une perte de poids, qui comprend bien sûr également une alimentation saine et un programme d’exercice.
La digestion et l’élimination apportés par le triphala sont des facteurs importants pour la régulation du poids. De plus, en améliorant l’absorption intestinale et en fournissant 3 saveurs différentes, le triphala contribue donc à la satiété et à l’équilibre alimentaire.

Effet secondaires

Comme tout remède, le triphala peut engendrer des effets secondaires comme des « crises de guérison » où l’on se sent malade. Ceci est une situation généralement tout à fait normale. Cependant, si les problèmes persistent, veillez à consulter un médecin.

Contre-indications

Les personnes enceintes, en bas âge ou souffrant d’une maladie doivent consulter un médecin avant toute prise de triphala. De même si vous prenez des médicaments qui fluidifient le sang évitez de prendre du triphala.

Où trouver du triphala ?

Le triphala étant composé de plantes qui nous sont inconnues en Europe, il peut être difficile de le trouver sur notre territoire de façon rassurante. Bien heureusement, une marque française s’est lancée dans la production de produits à base de plantes ayurvédiques et nous propose du triphala bio.

Cet article a été écrit par Julie - Julie est passionnée par tout ce qui touche de près ou de loin au développement personnel. Ses thèmes de prédilections sont les philosophies orientales, la science cognitive et la nutrition.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *